Diktat

Résumé

 

 Diktat est un drame écrit par Enzo Cormann. Cette pièce se déroule au terme d’une guerre civile dans un pays de l’Europe de l’Est. Piet et Val, deux demi-frères, qui ont choisi des camps opposés, se retrouvent après 25 ans de séparation. Mais leurs retrouvailles n’est pas pacifique, puisque Val a choisi de prendre son aîné en otage afin de venger son peuple…

Piet s’apprête à mener une brillante carrière politique dans le gouvernement du peuple majoritaire, le peuple « trace ». Val, lui, est issu du peuple « tribe », et fut porté disparu vingt-cinq ans avant de ressurgir de l’ombre. Ce huis clos permettra la confrontation des deux frères et, à travers eux, de leur ethnie respective.

Qui est vraiment le vainqueur, et le vaincu ? Lequel incarne l’oppresseur, et lequel l’opprimé ? Enzo Cormann refuse de trancher et laisse à chacun ses responsabilités et ses raisons, dans une pièce passionnante à l’écriture très fine. Non seulement le débat qu’elle soulève est captivant, mais en plus les problématiques abordées ont toujours des résonnances dans le monde actuel.

 Les personnages

Piet / Sébastien Rager

 

   Piet, l’aîné des deux frères est sans doute celui dont la personnalité est la plus complexe, en tous cas elle ne se laisse se découvrir au grand jour qu’au terme d’une longue introspection du personnage et d’une intense réflexion du spectateur.

Piet n’a pas forcément choisi le mauvais camp, celui des agresseurs. Son engagement dans les forces traces lui a été dicté par les liens du sang, celui de son père, décédé prématurément dans un accident.

Il est fier de son peuple, certes, mais ce n’est pas un combattant. Ce médecin, psychiatre internationalement reconnu, se bat sur le terrain des idées et s’est résolu à s’imposer dans le paysage politique de son pays afin de faire progresser les idées démocratiques qui elles seules peuvent conduire à la reconnaissance de son pays, et à une paix durable avec les ennemis d’hier.

Sur ce chemin du débat d’idées, il lui sera bien plus difficile de convaincre son jeune frère que les hautes instances internationales.

Val / Marc Lamaison

   Val. Le cadet d’une famille divisée. Eclatée. Déchirée par la guerre. Val n’a que 8 ans quand Piet, son demi-frère, rejoint les forces ennemies, les Traces, et participe à la guerre contre les Tribes. Val est un adulte inachevé, un enfant à qui on n’a pas laissé le temps de grandir. Un gamin qui pendant 25 ans, nourrit sa haine pour l’Ennemi, sans connaître son visage. Pendant 25 ans, il se repasse en boucle la trahison de son frère. Pendant 25 ans, il veut crier à l’injustice. Faire entendre la voix du peuple tribe au monde entier. Ou peut-être seulement sa propre voix. Peut-être seulement à son frère.  Lancer un message de révolte contre le peuple trace, qui a bâti son pays sur les cimetières de la guerre. Sur un charnier. Au nom du souvenir et de la justice, il décide de kidnapper Piet, et de lui faire comprendre de quoi il a été complice, en trahissant sa propre famille, il y a 25 ans.

Metteur en scène / Vianney Delespaux

Cette pièce est basée sur un duo. Texte réparti équitablement pour les deux personnages. Le décor est assez vide (représentant un espace chaotique). Le challenge est de mettre en avant l’argumentation du débat tout en conservant la dimension psychologique des peuples que représentent Piet et Val. Cela s’est traduit, dans notre version de Diktat, par un travail méticuleux sur les personnages, les déplacements et les jeux de scène. Afin de mieux contextualiser la pièce, notre choix s’est porté vers une utilisation parcimonieuse de la vidéo.

Mettre en scène Diktat est un véritable plaisir qui aura demandé beaucoup de passion et d’investissement. C’est une pièce qui comporte beaucoup d’aspects très différents (dimension historique, dimension psychologique, dimension argumentative…) et s’atteler à tous les mettre en valeur est quelques chose de difficile mais jubilatoire, et nous avons relevé le défi pour vous !

L’auteur : Enzo Cormann

Auteur d’une trentaine de pièces de théâtreEnzo Cormannest traduit dans de nombreux pays à travers le monde. L’homme de théâtre, à la fois metteur en scène, acteur, conseiller littéraire se définit lui-même comme un ‘artiste de théâtre’. Mais il touche également à la musique jazz, travaillant à l’élaboration de disques avec le saxophoniste Jean-Marc Padovani. Depuis 2000, Enzo Cormann enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT), où il conduit le département d’écriture dramatique. En 2006 il publie son premier roman, ‘Le Testament de Vénus‘. La plupart de ses oeuvres dramatiques sont éditées chez Minuit.