On purge (bébé) !

    A l’occasion de l’ouverture de cette saison 2013-2014, c’est une soirée particulière que nous vous proposons puisque, le vendredi 4 octobre, nous aurons l’honneur et le plaisir de recevoir le collectif des Ames Visibles avec leur pièce On purge (bébé) de Georges Feydeau. Après un immense succès public et critique dans la capitale, puis plusieurs représentations à travers la France, et même en Europe, cette compagnie issue du célèbre Cours Florent vous régalera avec ce chef d’œuvre du rire revisité avec brio. L’occasion également de revoir d’anciens membres des Enfants de la Chimère…

RésuméCapture d’écran 2013-09-14 à 00.21.43

C’est l’histoire d’un couple qui ne fonctionne plus. Ou encore d’un enfant roi, qui ne peut pas se purger et rend sa mère hystérique. Ou d’un mari déchu. D’un invité perdu. Non c’est l’histoire de Rose, la bonne, qui décide de partir, de voir le monde qu’elle a côtoyé, mais de l’autre côté.

PAULINE RAINERI / MISE EN SCENE / JULIE FOLLAVOINE Capture d’écran 2013-09-13 à 23.35.59

Après l’obtention de son baccalauréat, Pauline décide de continuer la formation qu’elle avait commencée dès l’adolescence au Cours Florent (« Ateliers Jeunesse »). Elle intègre donc la formation professionnelle grâce à laquelle elle étudie avec Bertrand DEGRÉMONT, Suzanne MARROT, Cédric PRÉVOST ou encore Véronique VELLA.

Dans le cadre de sa dernière année à l’école, elle met en scène On Purge (Bébé) ! de Georges FEYDEAU, pièce dans laquelle elle joue également le rôle de Julie Follavoine. Le Collectif des Âmes Visibles va réussir à sortir cette pièce du cadre scolaire et à jouer dans des salles parisiennes.

Avant cette professionnalisation, Pauline a participé à un spectacle avec une troupe amateur, Femmes cibles de Eve ENSLET, à plusieurs spectacles de masque montés par Georges BÉCOT, en stage ou aux Cariatides (Paris). Au delà de ces expériences de scène, elle fut l’assistante mise-en-scène de Myriam DONASIS sur les Elles Women Show, spectacles d’humoristes au féminin, et de Sonia LEDOUX pour Les Chinois de Murray SCHIGAL, spectacle présenté en Avignon en 2011.

 

Capture d’écran 2013-09-13 à 23.36.09MAKITA SAMBA / BASTIEN FOLLAVOINE

Makita rencontre le théâtre en 1990 à l’école maternelle de Drancy. A 4 ans, il passe une audition pour jouer le prince dans Cendrillon. Il la réussit haut la main, mais malheureusement les rôles parlants sont réservés à ses camarades de grande section. Makita ne jouera qu’une des souris dans ce spectacle, mais il a déjà le désir de devenir comédien.

De 1997 à 2005, il monte sur tous les plateaux qu’il croise sur son chemin, notamment sous la direction de Janine BRIMBAL au Lycée Claude Bernard.

Après des études de droit et de journalisme, il s’inscrit au Cours Florent en 2008 et suit les cours de Cyril ANREP, Franck VICTOR et Suzanne MARROT. Puis, en 2010, il intègre la promotion XXXI de la classe libre dirigée par Jean-Pierre GARNIER.

En 2011, il tourne dans quelques courts métrages et pour Frédéric VIDEAU dans le long métrage A moi seule. Au théâtre, il s’attaque à la mise en scène avec Mein Kampf(Farce) de George TABORI, puis il rejoint l’équipe de Jacques ou la soumission mis en scène par Paul DESVEAUX au Festival d’Avignon. En ce moment, il joue Bastien Follavoine dans On Purge(Bébé) !, mis en scène par Pauline RAINERI LIMOUZY.

A la rentrée 2012, Makita intègrera le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, pour une formation de trois ans.

TEDDY ATLANI / TOTOCapture d’écran 2013-09-13 à 23.36.20

Dès son plus jeune âge, Teddy sait où sa place est : sur les planches.

En 2002, il s’inscrit dans un Atelier de théâtre, à Valence, dans sa Drôme natale. Il fait aussitôt une rencontre importante, celle de Didier LAGNY, intervenant pédagogique au sein de cet atelier, qui guidera les jeunes dans leurs envies. Ensemble ils travailleront sur des créations de ce philanthrope.

Cette collaboration avec Didier LAGNY vaut à Teddy en 2006, un Prix d’interprétation au Festival Théâtre Avenir de Valence, pour son rôle du « Rat-chef » dans une adaptation de la B.D Les Rats de P’tit Luc.

Teddy se forme ensuite au Cours Florent, dans les classes de Franck VICTOR, Suzanne MARROT, Cyril ANREP et Grétel DELATTRE, et acquiert, grâce à Georges BÉCOT, des connaissances du jeu masqué.

Dans cette école, il rencontre une « famille ». Ensemble, ils s’attèlent à monter plusieurs projets, dont Mein Kampf (Farce), de George TABORI, mis en scène par Makita SAMBA, Viol de Botho STRAUSS, mis en scène par Marine REILAND, et On purge (Bébé) !, de Georges FEYDEAU, mis en scène par Pauline RAINERI, ou encore un moyen-métrage, Deuil Sous Influence, réalisé par Xavier HERVO.

ALEXANDRE LHOMME / MONSIEUR CHOUILLOUX

Capture d’écran 2013-09-13 à 23.36.27Originaire de la région lilloise, Alexandre découvre le théâtre à 10 ans en intégrant la Compagnie La Mangouse, dirigée par le comédien et metteur en scène Damien CABOOR.

Six ans plus tard, il rejoint la Compagnie des Enfants de la Chimère, dans laquelle il restera 8 ans. Il découvre entre autres Alfred de MUSSET, Roland TOPOR, Richard GREENBERG, Tennessee WILLIAMS ou encore Arthur MILLER. Il s’initie également à la mise en scène, et monte notamment Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward ALBEE.

Après des études d’Histoire, il entre au Cours Florent en 2008, où il suit les enseignements de Franck VICTOR, Suzanne MARROT, Georges BÉCOT et Cédric PRÉVOST. Dans le cadre des travaux de fin d’études, il interprète les rôles d’Hitler dans Mein Kampf (Farce) de George TABORI, de Titus dans Viol de Botho STRAUSS, ou encore de Chabelski dans Ivanov d’Anton TCHEKHOV. Il joue également dans Une soirée entre amis d’Harold PINTER, à l’Aktéon de septembre à novembre 2011, et dans On Purge (Bébé) !, de Georges FEYDEAU, de septembre 2011 à juin 2012.

Alexandre a également participé à plusieurs courts-métrages, parmi lesquels Deuil sous influence, de Xavier HERVO, et Charmante Mira, réalisé par Franck VICTOR.

LOUVE REINICHE-LARROCHE / ROSECapture d’écran 2013-09-13 à 23.36.37

Louve REINICHE-LARROCHE se passionne dès l’âge de 6 ans pour la comédie aux ateliers du Théâtre de l’Épouvantail. Depuis, son désir de scène ne fait que grandir et se concrétiser.

Dans les cours d’Esther KOUYATÉ, elle développe le plaisir du jeu. Sotigui KOUYATÉ lui permettra de vivre les coulisses d’Hamlet au festival d’Aix dans une mise en scène de Peter BROOK. Sa vocation sera désormais irrévocable. Elle complète sa formation en suivant des cours de chant, de musique et de danse.

Louve entre au Cours Florent en 2005 aux Ateliers Jeunesse. Elle poursuit son cursus théâtral, intègre la formation professionnelle dans les cours de Bertrand DEGRÉMONT, Suzanne MARROT, Cédric PRÉVOST, Véronique VELLA et Cyril ANREP.

En 2010-2011, elle est actrice dans plusieurs courts-métrages, dont The Ash Of My Lips, et costumière dans un long métrage Dies Festum, deux réalisations de Juan PITTALLUGA.

Dans le cadre des projets de fin d’études, Louve joue dans les pièces Mein Kampf (Farce) de George TABORI et Baal de Bertolt BRECHT. Elle est assistante mise en scène et joue dans les pièces Broyt Pitet Vourcht (textes sur la Shoah de Bertolt BRECHT, Art SPIEGELMAN et Charlotte DELBO) et dans On Purge (Bébé) ! de Georges FEYDEAU, de septembre 2011 à juin 2012.

PAULINE LACOMBE / MADAME CHOUILLOUX

Capture d’écran 2013-09-13 à 23.56.55Originaire de Bordeaux, Pauline Lacombe découvre le monde théâtral au Théâtre en Miettes. En Septembre 2008, elle part à Paris pour suivre une formation de Médiation Culturelle à l’EAC (75008) et, en parallèle, intègre les Cours Florent sous la direction de Bertrand Degrémont, Suzanne Marrot, Cédric Prévost puis Véronique Vella. Depuis Septembre 2012, elle est dans l’école de théâtre Claude Mathieu.  
 
Elle jouera à Paris dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne, de Jean Luc Lagarce, mis en scène par Sonia Nemirovsky; dans On purge (Bébé) !, de Georges Feydeau, mis en scène par Pauline Raineri; dans Mein Kampf (Farce) de George TABORI, mis en scène par Makita Samba; dans Festen de Thomas Vinterberg, mis en scène par Laura Bolgheri et Cécile Charbit.

RÉMY DELATTRE / HORACE TRUCHETCapture d’écran 2013-09-13 à 23.57.02

Originaire de la région Lilloise, Rémy entre au Cours Florent et suit les cours de Franck Victor et Frédéric Haddou. Un an plus tard, il suivra les cours d’Éric Leblanc et Jean-Marc Chotteau au sein de la Compagnie La Virgule avec laquelle il participera à plusieurs spectacles dont Night Shop ou l’Arabe du coin, dernière création de Jean-Marc Chotteau au Salon de Théâtre de Tourcoing.

En 2012, il tourne dans la série Commissaire Magellan et réalise Débutants Acceptés, premier épisode d’une série. La même année, il joue dans Mein Kampf (farce) mis en scène par Makita Samba.

L’AUTEUR

Alors…Féverole…Févier…Février… Feydeau ! Georges FEYDEAU !

Georges Léon Jules Marie FEYDEAU naît à Paris le 8 décembre 1862 et meurt le 5 juin 1921.

Il hérite de la fibre dramatique de son père et se met très tôt à l’écriture de pièces et monologues qu’il récite et joue lui-même parfois.

La première pièce qu’il écrit, Par la fenêtre, pièce en un acte entre un homme et une femme, est jouée en 1882. Il n’a alors que 19 ans.

En 1886, il écrit sa première grande pièce, Tailleur pour dames, ce qui lui vaut les encouragements de Labiche.

C’est en 1910 qu’il écrit On purge bébé !, soit un an après son divorce avec Marie-Anne Carolus-Duran qu’il avait épousée en 1889.

Entre Tailleur pour dames et On purge bébé !, Feydeau a écrit de nombreuses autres œuvres comme Un fil à la patteL’hôtel du libre échange ou encore Feu la mère de madame.

Dans la lignée d’On purge bébé !, Feydeau écrit également Mais n’te promène donc pas toute nue et Léonie est en avance.