L’Art du Sursaut : Episode III

EPISODE III

  ADS 3 tout petit format   Un groupe de paroles burlesque, un sauveur du monde au bout du rouleau, des couples au bord de l’explosion et des personnages historiques comme vous ne les avez jamais vus… Venez découvrir les personnages loufoques créés par le maître de l’humour et de l’absurde, Jean-Michel RIBES. Le terme de spectacle vivant n’aura jamais aussi bien porté son nom et la troupe des Enfants de la Chimère vous promet une fois encore une soirée placée sous le signe de la comédie et du rire.

Affiche et Illustrations : Angèle Simoulin

 

L’auteur

Jean-Michel RibesJean-Michel RIBES

  Auteur dramatique, metteur en scène et cinéaste, Jean-Michel Ribes pratique le théâtre dès sa jeunesse et fonde en 1966 la compagnie du Pallium, avec le peintre Gérard Garouste et le regretté Philippe Khorsand.

     A cette époque, il côtoie déjà Roland Topor, Jérôme Savary, Fernando Arrabal, Copi… et de jeunes acteurs comme Roland Blanche, Gérard Darmon, Tonie Marshall, Jean-Pierre Bacri, Daniel Prévost, Roland Giraud, etc…, rejoignent sa compagnie.

     Il met en scène de nombreuses pièces contemporaines : Sam Shepard, Copi, Topor, Jean-Claude Grumberg, Arrabal… Il est également l’auteur et le metteur en scène d’une vingtaine de pièces, dont Les Fraises musclées (1970), Tout contre un petit bois (1976),Théâtre sans animaux (2001, Molières de la meilleure pièce comique et du meilleur auteur), Musée Haut, Musée Bas (2004, sept nominations aux Molières).

     Pour la télévision, il écrit et réalise de nombreux téléfilms et les deux séries cultes Merci Bernard (1982 à 1984) et Palace (1988).

     Pour le cinéma, il écrit et réalise Rien ne va plus (1978), La Galette du Roi (1986),Chacun pour toi (1993) et Musée Haut, Musée Bas (2008). À la demande d’Alain Resnais, il adapte la pièce d’Alan Ayckbourn, Private fears in public places, qui devient le filmCoeurs, sélectionné au festival de Venise en 2006. Enfin, plus récemment, à partir desBrèves recueillies par son ami Jean-Marie Gourio dans les cafés, Jean-Michel Ribes a réalisé le film Brèves de comptoir, sorti sur grand écran le 24 septembre dernier.

     Parmi les nombreuses récompenses qu’il a reçu tout au long de sa carrière, il a obtenu le Prix des Jeunes Auteurs SACD en 1975, le Grand Prix de l’Humour Noir en 1995, le Molière du meilleur auteur francophone et de la meilleure pièce comique pour Théâtre sans animaux en 2002 et le Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son oeuvre. En avril 2007, il est nommé Chevalier de la Légion d’honneur puis en 2010, Officier des Arts et des Lettres. En juin 2011, Jean-Michel Ribes obtient le Grand Prix de la SACD.

     En novembre 2001, Catherine Tasca, ministre de la culture, et Bertrand Delanoë, maire de Paris, le nomment directeur du Théâtre du Rond-Point, où, après l’avoir grandement restructuré, Jean-Michel Ribes continue de défendre l’écriture dramatique d’aujourd’hui.

 

Articles récents